Canal Lombaire Étroit

Le canal lombaire est un conduit ostéo-disco-ligamentaire situé au centre de la colonne vertébrale. Il contient les racines nerveuses à destination des membres inférieurs. A partir de 60 ans, ce canal peut se rétrécir sous l’effet de l’arthrose et de la dégénérescence discale (une ou plusieurs hernies discales). Les racines nerveuses se trouvent alors à l’étroit. Les symptômes sont représentés essentiellement par des douleurs lombaires et des deux membres inférieurs (cruralgies et /ou sciatiques), et par des difficultés progressives à la marche obligeant à courber la silhouette et s’arrêter (claudication). Le diagnostic est confirmé par l’imagerie lombaire (scanner ou idéalement I.R.M.). Lorsque ces symptômes sont invalidants au quotidien, seule une intervention chirurgicale de recalibrage du canal lombaire pourra être efficace.

                                                                                                                      IRM lombaire : canal lombaire étroit de L2 à L5

 

Au cours de l’intervention, le neurochirurgien restaure le diamètre du canal lombaire libérant ainsi les racines nerveuses qui étaient comprimées. Le patient peut être levé le jour même ou le lendemain ; la durée d’hospitalisation n’excède pas une semaine. En fonction de son âge et de son statut (patient vivant seul), un court séjour en centre de convalescence peut être utile avant son retour définitif au domicile.

La récupération des capacités à la marche et le résultat antalgique peuvent être rapides voire spectaculaires (moins de un à trois mois), y compris chez des patients âgés de plus de 80 ans.

Dr Christophe MOREL Neurochirurgien

 

Sciatique ou Cruralgie, et Hernie Discale Lombaire

La mobilité de la colonne vertébrale lombaire a pour origine essentielle une structure fibro gélatineuse : le disque intervertébral. En fonction des efforts et des contraintes mécaniques de la journée, ce disque peut dégénérer rapidement dès l'âge de 20-25 ans...

Spondylolisthésis Lombaire

Lors d'un bilan radiologique pratiqué devant des lombalgies ou lors d'une évaluation après un traumatisme, il peut être découvert, parfois de manière fortuite, une lésion vertébrale de type spondylolisthésis, c'est-à-dire le glissement d'une vertèbre par rapport à son homologue inférieure...

Névralgie cervico-brachiale et Hernie Discale Cervicale

Moins fréquente que la hernie discale lombaire (35 % contre 65 %), la hernie discale cervicale peut avoir une consistance « molle » surtout chez l'adulte jeune ou ensuite plus « dure » par prolifération de l’arthrose...